Formule Conduite Accompagnée AAC

A partir de 15 ans

 

- Forfait valable 6 mois

- Suivi personnalisé du code avec l'usage du boitier digi-quiz

- Accès aux cours de code illimités

- Accès aux cours de code avec moniteur illimités

- Prépacode en ligne 

- Ne comprend pas la Redevance de 30€ pour le passage de   l'examen du code, sachant que le passage à l'examen du code de la route est privatisé et que vous êtes libre d'y souscrire dès l'obtention de votre numéro NEPH

Pas de Frais de Dossier: Traitement administratif avec ANTS et fabrication du Titre  Offert... 

Comprend :

  • • 1 heure d’évaluation

  • • Documentation : livret d'apprentissage + frais de dossier , ANTS , Titre inclus

  • • 20 heures de leçons de conduite

  • • 1 rendez-vous préalable de 2 heures

  • • 2 rendez-vous pédagogiques de 2 heures en salle et 1H en conduite

  • • 1 Accompagnement à l'examen de conduite

À SAVOIR : toutes les prestations (examens inclus) doivent être soldées avant le passage à l’examen.

La formation conduite accompagnée

Depuis le 1er novembre 2014, la conduite accompagnée est accessible dès 15 ans.

Aussi appelé Apprentissage Anticipé de la Conduite (AAC) c’est une formation de longue durée, qui permet de mieux se préparer à l’examen du permis de conduire, grâce à davantage de pratique au volant.

     • L’accompagnateur doit être titulaire du permis de conduire depuis plus de 5 ans sans interruption et doit être vierge de tout délit routier (ex : alcool, drogue, grand excès de vitesse…). Il doit également avoir obtenu l’accord de son assureur pour jouer son rôle d’accompagnant avec son ou ses véhicules. Durant cette période, l’accompagnateur doit ajouter une extension de garantie pour son véhicule utilisé par l’apprenti conducteur.

 

     • L’accompagnateur n’est plus soumis à des conditions d’âge, de lien avec l’élève (il peut être un parent, un ami, un professeur…) et plusieurs personnes peuvent accompagner un seul élève conducteur.

La conduite accompagnée comprend différentes phases :

  • 1) La préparation et le passage de l’examen du code de la route (valable 5 ans).

  • 2) L’apprenti conducteur suit une formation initiale, dispensée par l’auto-école comportant 20 heures de conduite minimum. En fonction des capacités de l’élève, le moniteur peut suggérer quelques heures supplémentaires. Puis l’auto-école lui délivrera une attestation qui l’autorise à conduire avec les accompagnateurs désignés.

  • 3) Ensuite, l’apprenti conducteur doit parcourir avec son ou ses accompagnateurs au moins 3000 km sur une durée minimale de 1 an.

 

Le rendez-vous préalable

Le rendez-vous préalable sera mis en place juste avant la période de conduite accompagnée, afin d’informer l’accompagnateur sur les directives à suivre pour accroître la formation de l’élève.

 

Les 2 rendez-vous pédagogiques

• Le premier rendez-vous se déroule environ 6 mois ou 1000 km parcourus après la formation initiale à l’auto-école.

• Le deuxième rendez-vous est pris quand les 3000 km ont été parcourus.

 

Pendant la période en conduite accompagnée, l’élève est convié obligatoirement à 2 rendez-vous pédagogiques pour faire le point sur son apprentissage.

Le livret d’apprentissage doit toujours se trouver à bord du véhicule avec la pièce d’identité, ainsi que l’autorisation de l’assurance. Car en cas de contrôle, ces documents justifient que l’apprenti conducteur et son accompagnateur ont le droit de circuler sur la voie publique. Ce carnet sert par ailleurs de carnet de bord (parcours et du temps de conduite).

Un disque spécifique doit être apposé à l’arrière du véhicule.

En cas d’infraction, l’apprenti peut être poursuivi et condamné à une amende. De plus le préfet peut retirer le livret d’apprentissage et donc interdire la conduite accompagnée.

La conduite accompagnée peut s’effectuer sur l’ensemble du réseau routier et autoroutier dans la limite du territoire national.

Le véhicule utilisé n’a pas à être équipé de dispositifs spéciaux, mais doit impérativement avoir 2 rétroviseurs latéraux extérieurs (droite et gauche).

  •  80 km/h au lieu de 90 km/h sur route,

  •  100 km/h au lieu de 110 km/h sur voie rapide,

  •  110 km/h au lieu de 130 km/h sur autoroute.

 

Dès ses 17 ans et à compter de la date du dernier rendez-vous pédagogique, il peut passer son permis de conduire en toute sécurité avec beaucoup plus d’expérience pratique.

Les avantages sont :

  •  Plus d’expérience, donc plus de sécurité

  •  Taux de réussite au permis de conduire plus élevé

  •  La durée du permis probatoire est de seulement 2 ans au lieu de 3. Car là encore les jeunes conducteurs qui sont passés par la conduite AAC sont favorisés. Ils partent à 6 points mais pour atteindre les 12 points complets, ils cumuleront 3 points chaque année pendant 2 ans (la filière classique cumulera 2 points chaque année pendant 3 ans).

  •  Côté assurance, une surprime réduite à 50% dès la première année, puis à 25% pour la deuxième année et qui, s’il n’y a pas eu d’accident, disparaît la troisième année.